Quelles nouveautés pour Kubernetes 1.26 ?

La version 1.26 de Kubernetes est enfin disponible ! Pour cette nouvelle édition, l’équipe de développement s’est concentrée sur les fondamentaux de Kubernetes mais aussi sur la consommation d’énergie liée aux nouvelles technologies. L’application entend bien devenir une référence dans ce domaine. Au programme, des changements dans les registres de conteneurs d’images, des améliorations dans le système de stockage et dans les métriques. 37 nouveautés au programme : 11 en version stable, 10 en version bêta et 16 en alpha. Il y a également 12 fonctionnalités supprimées.

Pour une maitrise complète de l’outil, suivez notre formation Kubernetes. Il s’agit d’une formation complète sur 3 jours lors de laquelle vous apprendrez à automatiser le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion d’applications de manière conteneurisée.

Si vous êtes déjà expert de l’outil, la formation Kubernetes avancé vous apprendra à faire évoluer vos applications vers le standard micro-service, modulaire et scalable.

L’équipe Ambient IT

Kubernetes 1.26 : Thèmes principaux

Changements dans le registre de conteneurs d’images

Cette version de Kubernetes est la première à être publié dans le nouveau conteneur d’images registry.k8s.i. Le nouveau registre permet de partager la charge de travail entre plusieurs fournisseurs de cloud et plusieurs régions. Cela en résulte un meilleur service, plus rapide, une réduction notable de la bande passante de sortie et des coûts du GCR. De plus, Google comme Amazon ont réalisé des investissements considérables dans ce projet d’infrastructure, garantissant une amélioration constante de cette fonctionnalité.

Suppression de CRI V1 Alpha2

Dans la version précédente de Kubernetes, il, était conseillé d’utiliser le CR1 version V1 mais la version V1alpha2 était toujours supportée. Dans cette mise à jour, seule la V1 est dorénavant disponible. Cela veut dire que le Kubelet n’enregistre pas le nœud si celui-ci n’est pas compatible avec CRI V1. Cela veut dire que les versions Contairnerd  1.5 et antérieures ne sont plus compatibles avec Kubernetes 1.26. Il vous faudra donc mettre à jour Conternerd AVANT Kubernetes.

Gestion du trafic Interne

La fonction spec.InternaltrafficPolicy permet au routage cluster IP d’être interne au nœud. De plus, il a deux options : Cluster et Local.

Avant la version 1.26, les services Kubernetes distribuaient de manière aléatoire les requêtes entrantes à tous les terminaux de l’ensemble du cluster. Si la requête ne trouvait pas le point de terminaison dans un nœud, elle rebondissait jusqu’à ce qu’elle atteigne le point de terminaison d’un autre nœud. Avec cette version, les services Kubernetes utiliseront le mécanisme de nœud local pour acheminer les demandes entrantes uniquement vers un point d’extrémité dans le même nœud s’il existe ou, sinon, abandonner la demande.

Optimisation du système de stockage

Le système de migration CSI a été grandement stabilisé. Les migrations vers Azure, Vsphere et Delegate FSgroup sont désormais stables. Les drivers Openstack et GlusterFS ne sont plus compatibles avec cette nouvelle version. Cette fonctionnalité permet d’utiliser les pilotes de stockage externes au lieu des plug-ins interne de l’ordinateur. Grâce au CSI, Kubernetes n’aura plus qu’à maintenir une seule version de chaque plug-in. Il en résultera un allégement du code et des taches de maintenance.

Signature sans clés d’artefact binaires

Le processus de publication de Kubernetes signe à présent tous les artefacts binaires (Tarballs, fichiers SPDX, binaires autonomes) avec Cosign et tous les artefacts et images peuvent être vérifiés. Cette signature numérique contribue à améliorer l’authenticité du code ainsi que de la chaine de confiance.

Surveillance facilitée des environnements

De nombreuses fonctionnalités permettant de monitorer les environnements Kubernetes ont été déployés. La fonction VolumeSnapshot permet de provisionner les volumes à partir d’instantanés, et ainsi une plus grande flexibilité dans leur gestion.

Gestion améliorée des ressources

La fonctionnalité DynamicRessourceAllocation aide à arbitrer le partage de ressources entre les différents POD et/ou entre POD et conteneurs. Il s’agit de l’API utilisé pour les volumes persistants adapté aux ressources génériques. Une fonctionnalité d’éviction a également été ajoutée afin de définir le critère d’expulsion des POD en cas de nécessité. Il faut par ailleurs noter que le gestionnaire de CPU est maintenant disponible et activé par défaut.

Une datavizualisation simplifiée

Dans la version 1.26, La création de tableaux de bord pour surveiller l’état d’un déploiement Kubernetes est devenue plus facile. Il est désormais possible de configurer des métriques d’indicateurs de niveau de service pour les binaires des composants Kubernetes. Une fois activés, ils sont visibles dans le point de terminaison/métriques/slis. Plus besoin d’un exportateur Prometheus. Cela facilite grandement la surveillance de la bonne santé de votre cluster.

Pour lire la totalité des changements de Kubernetes 1.26, rendez-vous sur la page de notes de release.

UNE QUESTION ? UN PROJET ? UN AUDIT DE CODE / D'INFRASTRUCTURE ?

Pour vos besoins d’expertise que vous ne trouvez nulle part ailleurs, n’hésitez pas à nous contacter.

ILS SE SONT FORMÉS CHEZ NOUS

partenaire sncf
partenaire hp
partenaire allianz
partenaire sfr
partenaire engie
partenaire boursorama
partenaire invivo
partenaire orange
partenaire psa
partenaire bnp
partenaire sncf
partenaire hp
partenaire allianz
partenaire sfr
partenaire engie
partenaire boursorama
partenaire invivo
partenaire orange
partenaire psa
partenaire bnp